Pour laisser une moue choir, il ne faut pas être en rue mais…

Réponse à « Flocon se parle » :

~

Il sera un plaisir,
D’aller braver le temps,
Qui fait un peu rosir,
Ton nez c’est embêtant.

Si tu tombes, laisse agir,
Ton moelleux, avisé,
Il n’aurait à rougir,
Des couleurs opposées.

Ainsi je serai là,
Pour venir te chercher,
Ton nez comme cela,
Ne saurait se moucher.

~

2 Responses to “Pour laisser une moue choir, il ne faut pas être en rue mais…”


  • Mon nez te fit prendre ton pied,
    (et tes pieds de poète)
    Mes pieds t’ont fait prendre congé
    d’un travail prenant.
    Tu m’as prise au mot en voiture
    Pour ne pas prendre froid. C’est sûr,
    j’aurais pris un vent
    Si toi tu avais pris la mouche
    Et s’il y avait eu prise de bouche…
    Mais tu pris ton temps.
    Merci ! Même sans surprise,
    Ta venue me fait lâcher prise :
    A tout prix, je prends 🙂

  • C’est (comme toujours) tres interessant.

    Tu pourrais ajuter l’adresse de mon blog dans ton site?
    Merci.

    A plus.

Leave a Reply